Nvidia et AMD viennent tout juste de sortir respectivement leurs nouvelles générations de carte graphique, qui sont très performantes, mais aussi très chères. Avec la venue de la série RTX 4000, les RTX 3000 (qui sont sorties lors du confinement) vont se faire oublier rapidement par les consommateurs, ce qui peut être néfaste pour Nvidia. C’est aussi le cas pour les séries de GPU et CPU d’AMD et d’Intel qui sont sortis toujours pendant la pandémie. Ainsi, pourquoi les CPU et les GPU sont-ils en pleine crise depuis 2020 ?

La baisse des expéditions totales et des ventes de GPU et CPU pour 2022

Le marché des cartes graphiques et des processeurs de PC a énormément souffert durant tout un trimestre de l’année 2022. En effet, même si le marché international des GPU et CPU a dépassé le cap des 70 millions d’unités lors du troisième trimestre 2022, les ventes ont baissé de 19 % depuis quelques années, que ce soit pour Nvidia ou AMD.

Même le taux des expéditions totales de carte graphique a chuté de 25,1 %, une tendance qui a commencé depuis l’année 2020. Cette baisse concerne à la fois les cartes graphiques destinées aux PC (-15,43 %) et aussi les GPU pour les ordinateurs portables (-30 %). Il faut croire que c’est la plus forte baisse que les constructeurs de GPU et CPU ont connue depuis la crise de l’année 2009.

En effet, cette récession a grandement impacté la part de marché mondial de la firme AMD vu que celle-ci a chuté d’environ 8,5 % depuis le dernier trimestre. Seul le fabricant de semi-conducteurs Intel a augmenté pendant cette crise où la firme a vu sa part du marché croître de 10,3 %. En effet, même la part de Nvidia a baissé de 1,87 % durant cette récession.

Pour ce qui est des livraisons globales en termes de carte graphique, pour cette année, cela a chuté d’approximativement 10,3 %. Même les ventes, qui sont censées s’améliorer après la fin du confinement, ont fortement baissé (47,6 % pour AMD et 19,7 % pour Nvidia). Le seul survivant et gagnant lors de ce moment de crise n’est autre qu’Intel qui a enregistré des ventes allant dans les 4,7 %.

La raison de la récession des GPU et CPU pour l’année 2022

Chaque année, les constructeurs de GPU et d’ordinateur atteignent normalement le point culminant de leur production vers le troisième trimestre, malgré les chutes lors du deuxième trimestre. Ce ne sera pas le cas pour cette année 2022 vu que les résultats préconisés par ces fournisseurs de GPU et de CPU ne sont pas au rendez-vous.

Une carte graphique montée dans une tour de PC

D’après les explications fournies par les constructeurs de semi-conducteurs (Intel, Nvidia et AMD), plusieurs facteurs sont entrés en jeu, pour provoquer cette récession :

  • L’arrêt subit du minage de crypto ;
  • La tolérance zéro de la Chine qui a provoqué des fermetures consécutives ;
  • Les sanctions et pénalisations venant des États-Unis ;
  • L’accroissement phénoménal de l’achat de GPU et CPU pendant la période de confinement ;
  • L’annonce prématurée des nouvelles générations chez AMD, ce qui a engendré l’effet Osborne.

La plupart des gamers qui voulaient avoir des GPU (à n’importe quel prix) se sont tous déjà équipés. Ainsi, lors de la baisse des prix, la plupart des consommateurs ont déjà leur setup à jour, ce qui a entrainé un saut de génération pour les GPU et CPU.

Une crise principalement causée par l’extraction de crypto

Comme la tendance du minage montait en flèche, Nvidia a augmenté son nombre d’unités en production. Après l’arrêt subit de l’extraction de crypto, Nvidia avait déjà un trop-plein de carte graphique, ce qui présageait une potentielle baisse des prix. Le problème, c’est que le taux de vente des cartes graphiques de la marque est en chute de 25,7 % après la fin de la tendance de minage. Un état de fait qui se répand jusqu’à atteindre la plupart des fabricants de cartes graphiques puisque le volume de GPU vendus a baissé de 7,6 % chez AMD et d’un taux de 9 % chez Intel. Toutefois, les pertes sont assez faibles du fait que ce taux ne concerne que les cartes graphiques intégrées.

Nvidia a sorti pour l’année 2022 de meilleurs GPU vu que la série RTX 3000 a connu un gain de performance assez impressionnant comparé aux RTX série 2000. Cela ne s’est pas fait remarquer vu que le tourbillon géopolitique s’est succédé et a grandement impacté la firme (hausse de prix à cause de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, les pénuries, etc.). Même si Nvidia a sorti de meilleures cartes graphiques, la plupart des consommateurs n’ont pas assez d’argent pour acheter cette GPU nouvelle génération à cause de son prix.

La récession du GPU a été principalement conditionnée par le contexte de son cycle de vie. Étant donné la rareté des cartes graphiques RTX 3000 lors du confinement (qui a duré deux ans), cette série est déjà en fin de vie. De plus, vu le prix de ces GPU, la plupart des joueurs préfèrent attendre la sortie de la RTX 4000, à moins que Nvidia baisse de moitié le prix de la série RTX 3000.

5/5 - (3 votes)
Actualités diversesCPU et GPU : les ventes en pleine crise