Free : Le guide de l’opérateur

Logo free

L’histoire de Free

L'histoire de Free

Free est un opérateur de téléphonie mobile français et l’un des principaux fournisseurs d’accès à internet en France. L’opérateur a été créé le 18 février 1999 par le groupe Iliad. Le 26 avril 1999, Free propose un accès à internet sans abonnement ni appel surtaxé. Son nom vient du fait qu’il donne une totale liberté à ses clients sur l’engagement de leur abonnement. L’opérateur propose des offres à bas prix et très accessibles pour tous, pour accéder au très haut débit ou à la 4G/5G. C’est en 2009 que le fondateur de l’opérateur, Xavier Niel, annonce la création de Free Mobile. Il propose deux offres mobiles sans engagement de durée et a rapidement gagné des abonnés grâce à des tarifs inférieurs à ceux du marché. En mars 2012, Free obtient la deuxième place du podium sur le nombre d’abonnés haut débit. Après la disparition de l’offre Alice ADSL en 2018, c’est cette même année que Free annonce la nouvelle Freebox Delta avec un débit montant maximal de 10 Gbit/s en FTTH. 

Information sur le groupe Free

Nombre d’abonnés

Nombre d'abonnés Free

L’année dernière l’opérateur réussi à devenir le plus gros recruteur de clients sur un trimestre pour la première fois depuis sept ans. En effet, Free a frappé fort sur le fixe avec 65 000 abonnés fixe et 243 000 abonnés fibre au premier trimestre 2020. Fin juin 2020, l’opérateur comptait plus de 6 millions d’abonnés fixe dont 2 millions en fibre. Free ne s’attendait pas passer le cap des 2 millions d’abonnés en FTTH avant la fin de l’année. Une belle année qui se termine pour Xavier Niel. 

Côté mobile, Free gagne au premier trimestre 2020, 13 000 abonnés un petit résultat qui remonte très vite après la sortie du nouveau forfait mobile 4G illimité. L’opérateur à comptait plus de 80 000 nouveau abonnés ce qui confirme par ailleurs la montée en gamme des abonnés mobile de l’opérateur, qui privilégient la data. Free compte actuellement plus de 13 milions d’abonnés mobile

Le groupe Iliad et Free en quelques chiffres

Le groupe Iliad est une Société anonyme cotée en bourse dont Xavier Niel en est l’actionnaire majoritaire. Xavier Niel est un autodidacte qui a fondé Iliad et Free. Plusieurs entreprises de télécommunication sont regroupées sous Iliade et proposent des services de fourniture d’internet fixe en France, et de téléphonie mobile en France, dans les DOM/TOM, à Monaco en Italie et en Pologne.

Free compte actuellement 14 000 collaborateurs passionnés au service de 20 millions d’abonnés en France, et de 7 millions d’abonnés en Italie et 15 millions d’abonnés en Pologne. Fin 2018, Free atteignait 1,2 milliard d’euros de chiffre d’affaires pour un résultat net de 252 millions d’euros.

En France en 2012 lorsque Free a été lancé en France, l’opérateur n’avait pas encore de réseau propre lui appartenant. Pour proposer une couverture nationale à ses abonnés, il s’appuyait donc sur le réseau d’Orange en itinérance 2G et 3G. Comme il n’a pas encore déployé son réseau dans toutes les zones, Free est aujourd’hui toujours dépendant du réseau d’Orange dans certaines zones où il n’a pas encore déployé son réseau.

Free en quelque chiffre

Pour fin 2020, Free Mobile devra couvrir la quasi-totalité de la population grâce à ses propres antennes. L’opérateur est le quatrième opérateur à dévoiler ses résultats du deuxième trimestre, avec un premier semestre plutôt positif pour la filiale du groupe Iliad. Le groupe a généré un chiffre d’affaires de 1,24 milliard d’euros soit une hausse de 1,9%, entre début avril et fin juin. Globalement, l’opérateur affiche un très beau chiffre de 2,48 milliard d’euros pour le premier semestre 2020. 

Son engagement pour le climat

Le Groupe Iliad publie aujourd’hui son Ambition pour le climat sous la forme de 10 engagements. A l’issue d’un travail de fond qui a duré deux ans et mobilisé jusqu’à 80 collaborateurs, ils s’engagent collectivement pour atteindre la neutralité carbone en 3 étapes :

  • 2021, approvisionnement en électricité 100% d’origine renouvelable
  • 2035, zéro émission nette sur les émissions directes
  • 2050, zéro émission nette sur nos émissions indirectes
Free s'engage

Ce développement doit se faire en intégrant l’urgence climatique. En 2019, le numérique représentait 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et 2% des émissions nationales en France. Il faut rappeler néanmoins que l’usage des réseaux télécoms ne représente, qu’une faible part de l’empreinte environnementale du numérique. A l’échelle nationale, les télécoms représentent ainsi 5% de l’empreinte carbone du numérique, soit 0,1% des émissions de gaz à effet de serre. Aujourd’hui et face aux enjeux environnementaux, l’opérateur a décidé d’aller plus loin afin d’atteindre plus vite la neutralité carbone. Voici les 10 choses pour lequel Free s’engage :

Free engager
  • Investir 1 milliard d’euros sur 15 ans pour atteindre leurs futures objectifs 
  • Améliorer l’efficacité énergétique des réseaux Fixe et Mobile 
  • Disposer de datacenters à très haute performance environnementale  
  • Renforcer la performance environnementale de nos Freebox 
  • Mener une politique commerciale éco-responsable 
  • Appliquer une politique d’approvisionnement responsable
  • Réduire les moyens de transport et investir dans des voitures électrique
  • Construire de nouvelles capacités d’énergies renouvelables
  • Investir dans les puits de carbone  
  • Mettre en place un suivi régulier des progrès réalisés 

Le réseau Free

Le réseau mobile

Free à fait le pari de construire son propre réseau mobile en 2011 soit 15 ans après ses concurrents. Un objectif réussi pour l’opérateur qui en 8 ans construit près de 15000 sites. Tous les ans, le groupe ouvre 2000 nouveaux sites et pour 2024, Free vise pas moins de 25 000 sites équipés en 4G/5G. L’effort de déploiement mobile du Groupe concerne tous les territoires, même les plus ruraux. Ainsi, sur les 5 dernières années, iliad a construit près d’un site mobile sur deux en zones peu denses. En janvier 2018, le Groupe a renforcé ses actions pour les territoires ruraux en s’engageant dans un accord historique avec le Gouvernement. Cet accord, baptisé « New Deal Mobile » vise à généraliser la couverture mobile de qualité pour tous les Français et se traduit notamment, pour iliad, par la construction de 5000 nouveaux sites dans les zones peu ou pas couvertes et le renforcement de la couverture 4G sur tout le territoire.

Le réseau mobile free

Le Très Haut Débit

Malgré le jeune âge de l’opérateur, Free a su s’imposer en termes de qualité et de débit en fibre optique, et progresse fortement en ce qui concerne le développement de la fibre sur le territoire, au point d’être deuxième au classement, juste derrière Orange. De plus, avec ses prix plus qu’intéressants, il est en mesure de faire frissonner ses plus grands concurrents. Avec près de 3,9 milliards d’euros investis, le Groupe déploie activement la fibre optique sur tout le territoire, y compris les zones moins denses. Déjà présents dans une trentaine de départements, Free souhaite étendre son réseau partout très rapidement. Son objectif est de viser les 5 millions d’abonnés et 30 millions de prises raccordables.

le très haut débit free

Être
rappelé
Call Now Button
Free : Le guide de l’opérateur