Durant le 2e trimestre 2023, SFR connaît des moments difficiles. Avec des résultats inquiétants dans les domaines fixe et mobile, sa place sur un marché féroce est mise en jeu. La filiale d’Altice est incitée à agir pour réajuster sa trajectoire. Cette tendance négative impacte aussi son chiffre d’affaires. Par ailleurs, la situation d’Altice est aggravée par son association à une affaire financière controversée au Portugal.

Les faits saillants du 2e trimestre 2023 pour SFR

SFR continue de faire face à des défis au 2e trimestre 2023, affichant des performances décevantes. Son chiffre d’affaires reflète cette tendance, affichant une diminution, pour s’établir à 2,76 milliards d’euros, marquant un recul de 2,6% par rapport à la même période de l’année précédente. L’ensemble des divisions du groupe Altice subit également un ralentissement. La division dédiée aux équipements a vu ses revenus diminuer de 4,5% et la division commerciale a connu un déclin de 2,3%, ce qui équivaut à 936 millions d’euros. Les retombées de cette récession se font également ressentir sur les médias RMC et BFM, dont les revenus sont passés de 94 millions à 89 millions en un an.

Impact sectoriel : le fixe plus touché que le mobile

Malgré le déploiement massif de sa fibre optique partout en France, les résultats de SFR ne sont pas au rendez-vous. Les abonnés semblent délaisser le 2ᵉ FAI Français. La performance de SFR fléchit particulièrement dans le domaine résidentiel. Le chiffre d’affaires y a chuté de 3,5% en comparaison à l’année précédente, ce qui se manifeste par la perte nette de 29 000 clients internet. Paradoxalement, plus de 100 000 nouveaux clients ont été séduits par les offres box de SFR en fibre optique.

Pour ce qui est de la téléphonie mobile, SFR fait face à des vents contraires. Le revenu a diminué de 1,6% comparé au même trimestre de l’année précédente, équivalant à une baisse de 945 millions d’euros sur ces trois derniers mois. Cette tendance est confirmée par la perte de 135 millions entre mars et juin.

En somme, SFR montre des signes de :

  • détérioration plus accentuée dans le fixe que le mobile ;
  • Et des embûches dans toutes les divisions d’Altice, qu’il s’agisse du matériel pro et particulier, des médias, du fixe ou du mobile.

La situation est d’autant plus compliquée pour le groupe Altice avec l’arrestation de son numéro deux, Armando Pereira. L’impact de cette crise financière sur les résultats de SFR reste à déterminer.

Ces articles vous intéresseront également :

Mentions LégalesCGSPolitique RGPDPolitique CookiesPolitique affiliation

Le Google Pixel 8a est à 299€ au lieu de 549€ grâce au forfait 130Go de Bouygues telecom !

X

Le Google Pixel 8a est à 299€ au lieu de 549€ grâce au forfait 130Go de Bouygues telecom !

X
Actualités diversesSFR enregistre une baisse de clients au 2e Trimestre 2023 : les actionnaires s’inquiètent