facebookpixel

L’arrivée de la 5G dans le paysage des télécoms Français est sur toutes les bouches depuis quelques mois. En effet, les modalités d’attribution des bandes de fréquences sont définies par l’état, les opérateurs se sont préparés financièrement. Et le calendrier des enchères est écrit. Rien ne semble donc pouvoir freiner l’arrivée massive de la 5G sur le territoire. Et pourtant, le coût de déploiement est juste incroyablement élevé. Les opérateurs font bloc pour dénoncer le gouffre financier que cela va représenter. Entre l’achat de fréquences sur la bande 3,4 – 3,8 Ghz vendues à prix d’or par l’Etat, le coût d’installation des nouvelles infrastructures, etc, le portefeuille va vite se vider.

La 5G va coûter plus d’un milliard d’euros par opérateur

Entre les enchères pour acquérir des blocs de fréquences 5G vendues par l’état français, et le coût incroyablement élevé du déploiement des dizaines de milliers d’antennes par opérateur en France, le coût de l’arrivée de la 5G en France est de loin supérieur à celui de n’importe quelle autre technologie télécom. En effet, le nombre d’antennes 5G nécessaires pour couvrir la même surface qu’en 4G est bien plus important pour la simple et bonne raison que les antennes 5G portent moins loin. Pourquoi ? Tout simplement parce que la 5G utilise les fréquences de la bande 3,4 – 3,8 Ghz. Elles sont dites fréquences haute. Cela signifie qu’elles permettent d’apporter un débit plus important, mais leurs ondes portent beaucoup moins loin, et surtout pénètrent moins bien à l’intérieur des bâtiments.

Vous comprendrez alors aisément que pour pouvoir fournir une qualité de couverture suffisante, les opérateurs devront installer beaucoup plus d’antennes 5G que le nombre d’antennes 4G qu’ils ont du installer à l’époque pour couvrir la même surface. Le coût de déploiement va donc très certainement être bien supérieur à ce qu’il n’a jamais été pour le déploiement d’un nouveau réseau mobile.

Les opérateurs vont vous faire payer cher l’arrivée de la 5G pour être rentable

Que ce soit Stephane Richard ou Martin Bouygues, respectivement PDG d’Orange et de Bouygues Télécom, tous deux ont déjà annoncés à la presse que l’arrivée des offres commerciales 5G sera correlée à une augmentation du tarif mensuel des forfaits mobile. Probablement « quelques euros de plus chaque mois ». Plus question donc de vendre à la pelle des forfaits mobile pas cher et en promotion systématique. Ou du moins, pas avec la 5G. On peut donc imaginer soit des forfaits mobiles 5G et plus chers, soit des forfaits mobiles classiques vendu peu chers comme aujourd’hui mais avec la possibilité d’activer une option 5G pour quelques euros de plus sur la facture chaque mois.

Quoi qu’il en soit, Xavier Niel a déjà fait savoir que la 5G sera incluse sans surcout dans ses forfaits mobiles Free. De ses termes, le PDG du trublion des télécoms a dit « vous connaissez ma position sur la 4G, elle ne changera pas sur la 5G ».  Reste donc à voir combien de temps les concurrents de Free Mobile pourront tenir face à leurs clients en leur facturant cette nouvelle technologie. On se souvient il y a quelques année du renoncement général des concurrents de Free à facturer la 4G quand ce dernier l’a incluse sans surcout dans ses offres à 2€ et 20€ par mois.