facebookpixel

Les nouveaux clients de la marque Chinoise Huawei devront se contenter des services tiers développé par Huawei lui-même. S’en est fini des services de Google dans les smartphones du constructeur Chinois. Par la voix de son dirigeant, la célébre marque de smartphones a officiellement annoncé ce jour qu’ils n’incluait plus aucun services Google dans les smartphones qu’ils vendent.


Le divorce semble donc totalement consommé, avec à la clé des consommateurs qui risquent d’être les victimes collatérales de cette querelle de grande envergure. En effet, suite à l’annonce de Donald Trump d’interdire Google de commercer avec le constructeur Chinois, ce dernier avait du imaginé en urgence un plan de bataille de secours. Les Etats-Unis sont pourtant revenus sur leur interdiction, mais trop tard. Afin de ne plus avoir à subir les sautes d’humeurs du géant Américain, Huawei a décidé de mettre totalement fin à sa dépendance envers Google et ses services tiers.

Huawei développe son propre OS multi-appareils

Ainsi, les équipes en interne ont développés d’arrache-pied et à la hâte depuis plusieurs mois leurs propres services, à savoir :

  • Son système d’exploitation HarmonyOS. Ce dernier a été pensé pour remplacer Android sur tous les appareils connectés Huawei, c’est à dire Smartphones, tablettes, TV connectés, etc.
  • Le service de navigation et géolocalisation. Anciennement assuré par Google Maps, c’est désormais TomTom qui prend la relève sur HarmonyOS.
  • Les applications de divertissement et de productivité. Dites alors adieu à Gmail, Youtube, et toutes les autres applications Google. Huawei remplace tout par des solutions « maison » développées en interne.
  • Le Google Play Store. Probablement le plus gros coup dur pour les utilisateurs de la marche Huawei qui devront alors faire une croix sur les millions d’applications disponibles sur le store de Google. Plus qu’à espérer que les développeurs d’apps déclinent leurs application sur le store de Huawei.

HDC 2019 Huawei présentation de harmony OS HDC 2019 Huawei : présentation de Harmony OS

Bref vous l’aurez compris, la guerre qui fait rage entre Google et Huawei n’a pas fini de nous surprendre, et ne pénaliser les consommateurs finaux. En plus de devoir comparer les forfaits mobile et les smartphones, ils doivent maintenant comparer les OS également !