facebookpixel

Les temps sont rudes pour l’ex trublion des télécoms… L’opérateur de Xavier Niel perd des abonnés trimestre après trimestre, et le phénomène ne semble pas s’arrêter là, bien au contraire.

Les portabilités sortantes vers les autres opérateurs sont toujours plus nombreuses. Les fidèles (ou moins fidèles) clients de Free mobile semblent avoir été attiré par des offres concurrentes plus alléchantes. Ou alors peut-être sont-ils tout simplement las de la qualité du réseau Free Mobile, réputée bien en deçà de ses concurrents ?

Free Mobile a perdu 77000 abonnées supplémentaires au deuxième trimestre 2019

Malgré la prise de parole de son dirigeant Xavier Niel au mois de Mai 2019, l’opérateur n’a toujours pas su inverser la tendance. Le groupe reconnait des erreurs qui selon lui pourrait expliquer la majeure partie de la perte des abonnés, et avait alors promis en ce sens une refonte totale de sa gamme de forfait… refonte qui se fait toujours attendre.

Certes, il y a maintenant un peu plus d’un an Free Mobile lançait un forfait intermédiaire à 8,99€/mois pour 50 Go de data. Censé être temporaire, ce nouveau forfait n’a jamais disparu du catalogue ; preuve que l’opérateur ne semble pas pouvoir se passer d’un troisième forfait dans sa gamme, au risque de voir bon nombre de ses abonnés partir à la concurrence.

En revanche, Iliad progresse fortement hors de France

forfait iliad telecom

Malgré une perte de vitesse notable et durable en France, Iliad Italia peut quant à lui se vanter de son succès chez nos voisins Italien : plus d’un million d’abonnés « volés » à la concurrence en même pas deux mois d’existence. Le ralentissement de Free Mobile en France semble donc largement compensé pour le groupe par ses activités en dehors de l’hexagone.

Free Mobile a lancé une guerre des prix qui lui revient en pleine figure

Initiateur d’une guerre des prix comme il n’en avait jamais existé dans le paysage des télécoms français, l’opérateur de Xavier Niel semble pourtant subir allégrement le revers de la médaille. En effet, bon nombre de ses concurrents (notamment des MVNO) n’hésites pas à proposer des forfaits mobile en promotion à des prix largement inférieurs à ceux pratiqués par Free Mobile. Alors certes, le nombre d’options n’est pas forcément le même, mais le prix est bien inférieur et la qualité de service (réseau) bien souvent supérieur. Alors forcément, les consommateurs ne réfléchissent pas longtemps avant de changer de forfait…

Free Mobile a un véritable coup à jouer sur la 5G :

 Résultat de recherche d'images pour "free 5g"

Initiateur en 2012 de la data 3G à prix sacrifié, puis en 2015 de la 4G incluse gratuitement dans ses forfaits sans surcoût, Free peut voir d’un bon œil l’arrivée de la 5G en France qui lui permettrait d’assoir à nouveau dans le paysage français sa position de trublion des télécoms. Xavier Niel l’a dit plusieurs fois : la 5G sera proposée à ses abonnés sans surcout, quand la concurrence entend bien monétiser à prix d’or cette nouvelle technologie. De quoi peut-être redorer son blason de Robin des bois des télécoms, tout en piquants quelques dizaines ou centaines de milliers d’abonnés à ses concurrents au passage.

Reste maintenant à mettre les bouchées doubles sur les enchères des fréquences 5G qui arrivent dans les semaines à venir, puis sur le déploiement du réseau. Orange, Bouygues et SFR sont quant à eux dans les starting bloc, bien aux aguets, et vont assurément mettre la main à la poche tant pour l’achat de fréquence que pour le déploiement !

Wait & See comme on dit…